Expérience de Patrick DROUOT a l’institut MONROE

Lecture d’un corps d’énergie au laboratoire du Monroe Institute USA :

Il est 8 heures. Ce matin le soleil est déjà haut dans le ciel, il commence à faire chaud dans les Blue Ridge Mountains, au cœur de la Virginie. La route gravillonnée mène au sommet d’une colline où quelques bâtiments dominent les quatre cents hectares de l’institut. C’est ici le théâtre d’une nouvelle étape de mes recherches.

Avoir développé la faculté de lire à l’intérieur de quelqu’un d’autre et éventuellement d’y voyager ne me suffit plus. Je veux comprendre, en tant que scientifique, ce qui se passe dans mon cerveau quand je ferme les yeux et quand, à ce moment précis, je suis capable de lire l’histoire d’une personne : ses maladies, son état de santé, son histoire depuis sa toute petite enfance et même avant à partir de ses corps d’énergie.

On m’accueille au laboratoire et l’on me conduit aussitôt vers une petite pièce rectangulaire, appelée ici le Booth, et qui est une sorte de "caisson d’isolation sensorielle " amélioré. A l’intérieur, les murs sont tapissés de moquette pour une bonne isolation, et l’ensemble est blindé de plaques de cuivre placées sous des coussins antisismiques. Je m’allonge sur un lit à eau, la tête orientée vers le nord magnétique. On me met un casque avec douze électrodes, le NRS 24, différentes sondes cardiaques et thermométriques et toutes sortes d’autres détecteurs, de résistance de la peau par exemple (GSR). La lumière s’éteint. Je flotte, avec l’impression étrange d’être à trois cents kilomètres au-dessus de la stratosphère, bardé d’équipements et enfermé dans une capsule comme un astronaute . Mais j e suis à Faber, dans l’est des Etats-Unis, mon nom de code est TS007 (Talented Subject 007) et la mission que l’on m’a confié est d’une tout autre nature. Je vais, en effet, tenter d’explorer le corps éthérique d’une jeune femme aperçue à partir d’une photo, le sujet se trouvant à 2000 Km de là. Chacune de mes expressions et de mes impressions sera perçue et analysée par un ordinateur auquel l’appareillage me relie. Skip Atwater, le patron du laboratoire s’assure régulièrement que je vais bien. Sa voix me parvient à travers le casque.

"O.K. Avant de commencer l’expérience nous faisons un enregistrement de vos ondes cérébrales. Vous êtes prêt ? Je suis prêt. " Je suis, en fait, très nerveux. Malgré l’habitude de me placer dans un état méditatif lors de ce type d’expériences, je sens mon cœur s’emballer, mes pensées se bousculer et surtout le doute, le doute m’assaillir. Je suis arrivé de Paris la veille. La nuit a été interminable. Et si ça ne marchait pas ? " Patrick, je vais maintenant diffuser un son de vagues doublé par des ondes Delta * de manière à ce que vous puissiez vous relaxer et vous habituer au Booth. Ce que vous direz à partir de cet instant sera enregistré. C’est quand vous voulez. "

Je commence à respirer, les yeux clos, de plus en plus profondément. Je fais mon décompte de vingt à un. C’est un mécanisme auquel j’ai progressivement habitué mon corps et mon esprit, qui répondent immédiatement par une plus grande disponibilité et une plus grande ouverture. Cependant, les circonstances étranges de cet épisode ou je deviens mon propre sujet d’étude à travers une inconnue et un ordinateur perturbent quelque peu cette belle assurance. Mais je suis fermement décidé à mener à bien cette recherche. Mon corps s’alourdit progressivement, et je ressens bientôt une sorte de picotement dans les mains, un peu plus fort dans l’index gauche, celui que j’utilise d’habitude pour le fil de lumière. Deux ou trois minutes ont dû s’écouler depuis que le directeur du laboratoire de recherches m’a parlé. Je poursuis ma respiration, pour préparer ma conscience à s’ouvrir à d’autres niveaux d’ouverture de conscience.

(* Ondes Delta : rythmes cérébraux d’une fréquence de O,5 à 4 hertz).

On m’installe dans le Booth. La lourde porte se referme, c’est le silence absolu. Me voilà seul avec moi-même, le casque sur les oreilles, les électrodes sur le crâne, les fils autour des doigts.

"Commencez votre processus de relaxation… Allez dans votre domaine de perception et faites-nous savoir ce que vous ressentez, ce qui se passe au fur et à mesure. " Quelques minutes passent. Le processus de détente, cette fois, est un peu plus rapide. " Je suis prêt, je suis en train de penser à l’image sur la photo que vous m’avez donnée. Plusieurs registres d’informations me parviennent simultanément. Comme si différents canaux s’ouvraient ensemble. A propos de Fay-il s’agit du nom de la personne-la première chose qui vient ce sont les dents. Il semble y avoir un certain nombre de dents extraites. " Le processus démarre très rapidement. Je plonge dans l’énergie (l’essence) d’une personne que je ne connais pas, que je n’ai vue qu’une seule fois- pendant vingt secondes-, je peux effectuer un " saut " et la percevoir telle qu’elle est actuellement. Je sens quelqu’un doté d’une énergie moyenne, vraisemblablement souvent fatigué avec une faible résistance. Le premier point est le sein droit. Je vois une tache que j’avais déjà perçue sur la photo. Je ne sais pas ce que c’est, le problème est lié à la poitrine et il a dû démarrer voilà trois ou quatre ans. Je perçois une sorte de glande enflée.

La vibration d’un homme me parvient. C’est une vibration d’homme au sens général du terme. Il s’agit d’un événement difficile. J’ai un cri, des hurlements dans mes oreilles. Des hurlements lointains. J’entends quelqu’un hurler, c’est peut-être elle. Je vois un fusil. Quelqu’un est en train de devenir fou, un homme je crois, un époux vraisemblablement. On dirait une scène de rupture. Je vois le corps de lumière, maintenant, qui flotte dans la pièce. Le corps éthérique est très fin, il devrait être plus épais. Un corps de lumière qui correspond à une vitalité moyenne. Mais on peut avoir un caractère fort et en même temps une vitalité moyenne. Cette personne a besoin de paix, elle a besoin qu’on s’occupe d’elle.

Quel étrange voyage. La rapidité avec laquelle défilent ces images, et leurs significations me bouleversent. C’est comme commenter un film en direct, qui vous force à faire une synthèse instantanée d’éléments disparates.Une sensation inconnue m’envahit. Une image étrange me vient, une soucoupe volante, un OVNI !!. Je ne sais ni d’où, ni pourquoi, ni comment cette image surgit. J’ai la vision de Fay, petite fille, 7 ans peut être dans un champ la nuit tombée, un vaisseau sphérique lumineux flottant au – dessus de l’enfant. "J’ai l’image de quelque chose d’étranger, dis-je un peu angoissé dans le microphone placé à quelques millimètres de ma bouche.
- Je ne comprends pas, que voulez-vous dire ? demande l’opérateur.
- C’est étranger… It’s… ALIEN.
- Ah, quelque chose d’étranger ?
- Oui, quelque chose comme une soucoupe volante. Je ne comprends pas… je ne sais pas d’où cela vient. " Le doute me tiraille. Qu’est-ce que je raconte ? Je divague, je délire ! Ces gens sont des explorateurs de la conscience, ils vont me prendre pour un demeuré ! L’expérience continue. " Je ne sais pas quelle est la relation entre Fay et cette chose étrange.

Skip Atwater, le responsable de l’expérience qui intervenait rarement auparavant, intervient alors deux ou trois fois en deux ou trois minutes, avec une espèce d’excitation dans la voix : " De quoi n’est-elle pas consciente, Patrick ?
- Fay est connectée à un élément étranger, régulièrement, peut-être durant la nuit. Ce serait la raison pour laquelle elle a des rêves répétitifs. Et c’est peut-être aussi la raison pour laquelle elle ne peut pas se les rappeler. Dans sa vie de tous les jours, elle cherche, elle attend. Elle ne sait pas quoi, encore moins qu’en faire. Je vois cet immense vaisseau de lumière fait de pensées. C’est une lumière intelligente et je perçois des choses à l’intérieur. J’ai besoin d’être rassuré, j’ai besoin de savoir si tout cela a un sens ou si je me trompe complètement !
- Les sentiments qu’elle ressent proviennent directement de la connexion avec ce vaisseau étranger. Ce n’est pas un vaisseau spatial, mais un vaisseau qui traverse les dimensions. I1 semble voyager à travers différents niveaux de conscience, comme si par exemple, j’étais en niveau 5 et je voulais aller en niveau 2. Je vais m’envelopper avec un vaisseau, un module fait de lumière. Et ce module devient une partie de moi-même, il est intelligent.

Mon cerveau génère alors des trains d’ondes absolument extraordinaires, mais je ne le sais pas encore.

" Fay devrait être capable de comprendre le langage des oiseaux, des arbres, des fleurs. Je ressens un sentiment de perte, un état de conscience qu’elle recherche. Elle doit s’asseoir de temps en temps dans un coin et puis avoir une sorte de rêve éveillé, penser à des choses sans suite. Fay est une personne très aimante. J’aime beaucoup l’énergie qu’elle dégage. C’est quelqu’un qui possède un caractère fort mais qui, en même temps, est très fragile et a pleuré souvent. Elle pleure encore d’ailleurs. Elle a traversé un divorce extrêmement pénible. Et c’était vraisemblablement la cause des cris que j’ai perçus. J’aimerais poser une question… " Qu’y a-t-il ?
- J’aimerais savoir s’il y a un problème, si le problème de dents a un sens ou non.
- Je ne suis pas au courant d’un problème dentaire, répond Skip Atwater, mais le problème de poitrine, de sein plus exactement, est effectivement présent. Il y a plusieurs années, le sein a été opéré.
- Je pose cette question parce que je ressens le besoin d’effectuer une chirurgie énergétique. Je peux le faire sur le corps de lumière parce que l ’information est toujours là, codée dans le champ éthérique. Même si elle n’est que résiduelle, suite à l’opération, elle peut se déplacer vers un autre endroit du corps. " J’active le film de lumière qui émane du centre de mon front et j’entre dans ce champ. L’image de Fay se précise "Des glandes, comme des petites boules, se situent dans le corps éthérique. J’entre dans une glande ; je me trouve dans une sorte de sphère, un cercle, où il fait chaud, où l’on sent une pulsation.

" J’ai l’image d’un bureau où quelque chose est arrivé lorsque Fay avait une vingtaine d’années. Cela a mis une quinzaine d’années avant de se manifester physiquement. Ainsi la mise en mémoire de ce problème aurait été généré à l’âge de vingt ans. L’événement s’est inscrit de manière vibratoire, il s’est placé dans sa poitrine éthérique, dans le sein droit, avant de descendre dans le corps physique.

"A présent, je suis en train de couper et d’élargir complètement cette ouverture. Je vois ma main éthérique épancher, je ne sais comment dire, une sorte de pus énergétique. Outil de ma conscience supérieure, ma main de lumière travaille sur l’image holographique d’un être nommé Fay, qui est devant moi, vivant, plus vivant que jamais. En fait, je n’épanche pas à proprement parler ce pus énergétique, mais j’élève sa fréquence vibratoire, pour en modifier la lumière. On ne peut pas enlever ce qui est codé dans un champ E, mais on peut changer sa vibration et sa lumière. Maintenant, plusieurs rayons de lumière arrivent. Alors que je travaille sur certaines parties du champ énergétique, une sorte d’automatisme s’engage. Bien sûr, je pilote, mais c’est extrêmement facile. Puis un rayon vert arrive : le vert est la couleur de la guérison spirituelle. Je peux commencer à refermer la béance, bien qu’il subsiste une sorte de tache résiduelle. Si Fay veut se débarrasser complètement de tout cela, elle doit sortir de son cocon, sortir d’elle-même. Elle a besoin de parler de nouveau à la terre, aux fleurs, aux arbres pour sentir le sens de ses origines.

"O.K., répond Skip Atwater. Nous allons cesser l’expérience. Relaxez-vous quelques instants. Je vais arriver pour vous ôter l’appareillage. " Je me sens redescendre rapidement, tout se brouille et s’évanouit, à mi-chemin entre l’absurde et la réalité. Le doute est encore inséparable de ma démarche. Tout cela, au fond, ne serait-il qu’un vieux rêve ? La porte s’ouvre. Skip Atwater apparaît, et me regarde, l’air stupéfait. " Y avait-il quelque véracité dans tout cela ? lui disje.
- Oui, répond-il. C’est assez stupéfiant, et nous vous raconterons toute l’histoire.

Le même soir, nous avons donc une réunion avec Skip Atwater et son équipe dans le laboratoire du Monroe Institute. J’y apprends que plus de 90 % des choses que j’ai dites se sont révélées exactes.

Concernant l’histoire de Fay, le pourcentage d’exactitude dépassait 90 %. Elle a divorcé à l’âge de vingt ans. Lorsqu’elle était encore mariée, son mari a offert au père de Fay un fusil. Au moment du divorce, le gendre a voulu le récupérer et, bien sûr, son beau-père s’y est opposé. Un jour, ivre d’alcool et de colère, le gendre a pris sa voiture, il a roulé sur les massifs de fleurs de ses beaux-parents : ces images, le fusil et les fleurs, me sont parvenues à un moment donné. C’est aussi l’image des hommes qui peu à peu s’est gravée dans l’inconscient de Fay. Mais le plus extraordinaire est ce vaisseau de lumière. Lorsque j’en ai eu la vision, j’ai failli bloquer toute l’expérience, car j’ai cru être incapable de l’exprimer ; j’ai pensé que les assistants du laboratoire allaient bloquer aussi. J’ignorais qu’ils en avaient entendu bien d’autres. J’ai ressenti une vibration si profondément étrangère. Pour moi comme pour les chercheurs du Monroe Institute, les trains d’ondes générées à ce moment-là furent l’aspect le plus stupéfiant de l’expérience.

Depuis le début des années 80, différents laboratoires de recherche et certains scientifiques disséminés à travers le monde se sont livrés à de nombreuses observations sur les modifications somatiques et bio-électriques chez des personnes qui se plaçaient d’elles-mêmes dans des états d’éveil spéciaux. Il semble que ces états et capacités d’ouverture de conscience appartiennent à la dotation spirituelle de chaque être humain. Depuis 12 ans, j’enseigne les techniques pour atteindre ces états à plusieurs centaines de personnes suivies d’une manière répétitive. Plusieurs dizaines d’entre elles – parmi lesquelles des médecins, des thérapeutes de toutes sortes, des psychologues – se sont éveillées progressivement à ces potentialités de l’esprit recréées relativement aisément. Einstein et les physiciens modernes ont mis en évidence l’existence de dimensions hors du temps et de l’espace conventionnel que nous connaissions. Ainsi sont nées les notions d’antimatière et d’anti-univers. Dans les années à venir, de plus en plus d’individus pourront sans doute accéder à des possibilités encore réservées à un nombre de gens relativement modeste en Occident. L’homme est à la dérive, car la science a cassé son système de croyance, du moins la dimension spirituelle de celui-ci. La science y a substitué une autre croyance : celle de n’être rien d’autre qu’un animal apparu par le hasard et la nécessité, sur une planète miracle mais insignifiante face à l’immensité cosmique. ll nous reste donc à trouver la grande inconnue : la relation entre l’esprit et le cerveau.

Les expériences développées au Monroe Institute, et en bien d’autres endroits, mettent en lumière l’influence du cerveau et la singularité de l’esprit : celui-ci n’est pas un sous-produit du cerveau, bien au contraire il l’influence. Ce qui expliquerait que l’esprit puisse pénétrer un organisme au niveau cellulaire et en modifier les mécanismes physiologiques. Nous ne sommes plus là dans le domaine de la superstition ni de la foi populaire, car la connexion entre l’esprit et le cerveau, comme celle entre le corps et l’esprit, n’est que le prolongement des questions posées par la physique moderne. S’il s’agit d’une réalité, se peut-il qu’elle devienne quotidienne pour chaque individu ? Peut-on couramment percevoir le corps de lumière ou le champ d’énergie qui enveloppe les êtres humains ? Comment un individu, une communauté scientifique, peuvent-ils accepter ces phénomènes, les vivre et en tirer des enseignements applicables ? Que deviennent les notions de naissance, de vie, de maladie ou de mort, à travers ces découvertes ? Cette étape recèle une question des plus fondamentales pour chacun. De la réponse recherchée, apportée, dépend en partie l’évolution scientifique et spirituelle qui se dessine pour le prochain millénaire.

les étapes de la conscience humaine

Du niveau de conscience 7 au niveau de conscience 49 : Dans mon premier ouvrage, j’avais opéré un certain nombre de classifications sur les états d’expansion de conscience, m’inspirant de ceux du Pr Pierre Weill, de Maurice Buck et de Stanislav Grof, père de la psychologie transpersonnelle. J’ai une formation de physicien de type cerveau gauche et j’ai occupé des fonctions dans l’industrie en France et aux Etats Unis dans le domaine des télécommunications, des systèmes radars, puis dès 1980 des premiers balbutiements de ce que l’on appellera plus tard la réalité virtuelle. Je me suis intéressé aux fonctionnements anormaux du cerveau en étudiant et en expérimentant des états spéciaux d’éveil. Au fur et à mesure que les années s’écoulaient, ma perception et ma compréhension des univers au-delà des cinq sens, et des dimensions hors du temps et hors de l’espace se sont affinées. En observant mes propres réactions et les expériences que j’ai traversées, j’ai élaboré une cartographie de la conscience, y distinguant ses différents niveaux et les paramètres les plus importants qualifiant chacun d’eux. Je suis parti du principe que l’être humain relevait d’un système basé sur le chiffre 7. (Sept corps, sept champs d’énergie, sept chakras, sept mondes.) J’ai appliqué ce principe à l’exploration systémique de niveaux de conscience différents.

1er Stade.

Niveau 7. C’est le niveau de l’état normal de veille. Celui de la conscience normale, quotidienne. C’est un niveau de type cerveau gauche, rationnel, analytique lié à la vision occidentale du monde.

2ème Stade.

Niveau de conscience 14. Corps endormi, esprit éveillé. Il correspond aux états de relaxation. Le cerveau génère des trains d’ondes Alpha ; ce niveau peut s’atteindre très rapidement , voire en quelques secondes pour une personne entraînée. Corps endormi, esprit éveillé signifie simplement que le corps s’est totalement relâché mais que l’esprit reste conscient de son environnement immédiat. Si vous fermez les yeux, par exemple, vous relâchez toutes vos tensions musculaires. Vous pouvez être assis ou allongé, mais vous avez tout à fait conscience des bruits extérieurs, de l’endroit dans lequel vous vous trouvez. Le niveau 14 signe le début de l’exploration de niveaux différents de conscience. Le monde physique est encore là, mais déjà derrière les yeux clos commencent à se produire d’autres phénomènes. Dans cette nuit étoilée, des portes internes s’entrouvrent ou plus exactement le monde extérieur commençant à se replier sur lui-même, permet de découvrir l’univers intérieur, le monde des sages des mystiques et des chamans.

3ème stade.

Niveau de conscience 21. Expansion de conscience. Entre 14 et 21 se produit une sensation d’ouverture interne. Elle peut être provoquée par des techniques d’imageries guidées ou par des visualisations mentales. Depuis plusieurs années, j’utilise la vision d’une boule de lumière d’or qui expanse. Quand je m’identifie à cette boule de lumière d’or, j’éprouve une sensation d’expansion, non seulement de ma conscience, mais aussi de la dimension globale de mon être. Vous pouvez parfaitement utilisé la même technique avec des musiques appropriées ou avec d’autres sons, des mantras… NC 21 est caractérisé par la génération d’ondes Thêta. Les mesures effectuées au laboratoire du Monroe Institute aux USA démontrent que dès l’atteinte de NC 21, se produit un mélange d’ondes Alpha et de Thêta. Vraisemblablement, l’être oscille entre ces deux trains d’ondes. Généralement en NC 21, on garde la conscience de son corps. Néanmoins si, celui-ci peut toujours réagir, il commence à s’effacer. Le monde extérieur passe au second plan. L’endroit où l’on se trouve prend des proportions fantasmagoriques, les impressions sensorielles et kinesthésiques se modifient. Comme les recherches le démontrent, les niveaux inférieurs Alpha et les niveaux supérieurs Thêta deviennent des champs d’activité cérébrale fort intéressants. Il est vraisemblable que lorsqu’on lit un chakra, lorsque l’on décode un corps éthérique et ou astral, c’est en NC 21 que l’on se trouve. On peut générer d’une manière volontaire ces niveaux de conscience en étant physiquement présent et non plus allongé.

4ème Stade.

Niveau de conscience 28. Sortie du temps linéaire. Entre 21 et 28 un autre phénomène apparaît. Peu à peu, surgit la sensation de sortir du temps habituel, linéaire. Le temps prend une dimension d’espace, il est possible à ce moment-là de commencer à marcher dans le temps. Quoique cette sensation se manifeste en NC 21, elle se précise encore davantage à ce stade. NC 28 ouvre sur les dimensions hors du temps. Durant les différentes expériences au Monroe Institute, à certains moments, j’ai vraisemblablement oscillé entre NC 18 et NC 30. J’ai commencé à faire une incursion de l’autre côté, même si j’avais toujours bien conscience du temps vécu des personnes dans lesquelles je lisais. Je n’avais plus en revanche exactement conscience de mon temps propre. Entre 21 et 28, la perception du corps physique passe totalement au second plan. Parfois, le corps physique est ressenti comme véhicule, comme quelque chose de secondaire. Dans ce champ d’exploration, la conscience prend toute sa dimension réelle. Surgissent le sentiment d’union, le sentiment que tout est réel, parfois même, plus que le quotidien. Plus l’on monte dans les niveaux de conscience, plus l’on ressent une sensation de globalité, en soi et en dehors de soi. Ce sentiment d’union sera beaucoup plus précis à partir de niveaux de conscience plus élevés. C’est entre 18 et 25 que commencent à se produire les états visionnaires, les flashs de médiumnité, la perception des champs énergétiques ou des auras. Au niveau de l’activité électrique, le cerveau peut générer des trains d’ondes Alpha et/ou Thêta, mais là n’est pas réellement la question. En effet, la mesure de l’activité électroencéphalographique ne peut prendre en compte ce qui se passe en profondeur et autour du cerveau. Je reste profondément persuadé qu’en atteignant graduellement les zones frontières de NC 28, il est possible de ralentir le temps qui passe. Si ce phénomène de ralentissement du temps s’avérait réalisable, alors il serait aussi possible de ralentir le processus de vieillissement des cellules, c’est-à-dire du corps. En d’autre termes, de devenir immortel. NC 28 représente une zone frontière entre ce monde, cet univers et les univers non physiques. A ce niveau de notre univers physique, nous pouvons pénétrer dans des univers non physiques. Les niveaux supérieurs ouvrent sur une espèce de firmament, une zone frontière, un no man’s land. Au-delà, se trouve le monde de l’après vie, des défunts, des guides, des archétypes.

5ème stade.

Niveau de conscience 35. Monde des défunts, des guides et des archétypes. Informations du futur. Au-delà de NC 28, la conscience se déplie, se délie ; la sensation d’union devient extrêmement intense. Comme une fusion avec l’esprit universel. L’impression de se sentir en toutes choses. Cette sensation va s’amplifier surtout au-delà de 35. Les premiers niveaux au-delà de 28 sont ceux des défunts. A ce niveau-là, il est possible de contacter des êtres disparus. NC 30/32 sont les niveaux des guides, des maîtres spirituels Apparitions magnifiques, parfois, des boules de lumière, des Intelligences qui se font et se défont. Les niveaux 28 et 35 représentent une interface entre les mondes supérieurs des causes et les mondes de la manifestation. Monde intermédiaire, espace au sein duquel la création peut advenir. Monde qui exprime la possibilité d’être et d’expression de la pensée. Dès lors que la pensée est capable de créer, elle peut donner naissance à n’importe quel vecteur grâce auquel l’homme atteindra des dimensions inexplorées de son être. A partir de niveau 32/34, on entre dans ce que John Lily, neuropsychiatre, père des caissons d’isolation sensorielle appelle un "métaprogramme". Le Niveau 35 dessine une nouvelle zone frontière. Elle ouvre non pas sur le monde des avatars de l’humanité, mais sur le monde des avatars de l’univers. Là passé, présent, futur n’existent pas. Tout se produit et advient simultanément. En 1990, j’ai vécu une expérience qui m’a profondément bouleversé. Lors d’une exploration systémique de ces niveaux de conscience élevés, je me suis vu "à des milliers d’années d’écart, dans un futur possible". Allongé sur un divan de forme bizarre je me sentais en état de dégravitation. Soudainement, je me suis aperçu qu’il m’était possible de canaliser des informations de ma conscience supérieure ou "d’une" conscience supérieure. Si j’avais déjà expérimenté le surgissement de mémoires très lointaines dans le temps présent, pour la première fois, j’éprouvais la possibilité de recevoir des informations du futur. Bob Monroe, fondateur de l’Institut du même nom, raconte dans un de ses livres que lors d’une expérience de sortie hors du corps, il rencontra des êtres de l’an 3000 qui lui dirent : "Tiens, qu’est-ce que vous faites-la, comment êtes-vous venu et quel est ce moyen de locomotion primitif que vous avez employé ? Ah ! la sortie astrale, s’étonnèrent-ils, c’est un moyen de se déplacer qui est tombé en désuétude et depuis bien longtemps ! "

6ème stade.

Le niveau de conscience 42. Les plans cosmiques. De NC 35 à NC 42, la classification devient difficile. Les mots ne suffisent plus à rendre compte des phénomènes que l’on y éprouve. Visions de villes titanesques sur un fond d’espace noir, cités incommensurables perdues dans la nuit des temps… Sont-ce les villes d’un passé lointain, d’un univers précédent, d’un imprévisible futur, des villes érigées sur cette planète, ou dans un autre univers ? A chaque expérience que j’ai vécu à ces niveaux, je suis entré dans des états d’être inimaginables. Une expérience, parmi toutes, m’a particulièrement bouleversé. En dépassant le niveau 35, en entrant dans ce que l’on pourrait appeler les plans cosmiques, je me suis rendu compte que le monde astral, ses constructions, ses guides, ses maîtres n’étaient que des constructions de l’esprit. Au-delà de NC 35 plus de guide, d’être, d’ange, de dieux. Simplement la lumière qui brille, des niveaux de fréquence intelligente, et les lumières de la création. A ce niveau-là j’ai contacté une race composée de milliards d’êtres qui s’étaient fondus en un seul point d’univers. Cette expérience me laisse accroire que les portes Gamma, des trains d’ondes très élevées générées par le cerveau et découvertes à la fin des année 80 se trouvent à un niveau de conscience entre 32 et 37/38, à une autre étape de l’évolution de l’homme, que la conscience se révèle un champ d’énergie relativiste capable d’influencer le tissu sous-jacent de l’univers.

7ème stade.

Niveaux de conscience 42 à 49. La vacuité. La Source. Peut-être est-ce là que se trouve la source, le un, la vacuité. Là, la conscience se fond dans la source comme l’eau se mélange à l’eau. L’exploration systémique de ces différents niveaux de conscience conclut au fait qu’il est pas de monde extérieur et qu’il n’y a rien en dehors de la conscience. Ce que nous croyons voir n’existe pas réellement. Simple illusion créée par notre esprit. Parce que nous sommes séparés de la source, nous sommes captifs de la toile que tisse Maya. Tous les êtres que j’ai rencontrés et qui ont éprouvé des états élevés de conscience, sans compter les sages et les saints se sont affranchis des illusions du monde, cause de la souffrance de l’homme. Il émane d’eux un détachement des choses de la vie et une humanité irradiante. Ils ne fuient pas la réalité ou les réalités quotidiennes comme le pensent certains. Par leur expérience, ils ont découvert l’état selon lequel l’univers les contient comme ils contiennent l’univers. A travers ces états différents de conscience, l’être ressent la vie comme un bienfait infiniment précieux.

Liste des principales frequences

- Delta : 0,1 à 3 hertz. Le niveau delta est normalement associé au sommeil profond, à un état de transe..

- Thêta : 3 à 7 hertz. Le niveau thêta est normalement associé au rappel, à l’imagination, au langage figuré, à la créativité, à l’inspiration, à la future planification, aux rêves et à la somnolence.

- Alpha : 7 à 13 hertz. Le niveau alpha est associé à un non-assoupi mais détendu, état de tranquillité de conscience, principalement avec la conscience centripète plaisante ; intégration de body/mind.

- Bêta : 13 à 30 hertz. Le niveau bêta est associé à la conscience extérieure, à l’évaluation de diverses formes de données reçues par les sens ; il est présent avec le souci, la colère, la crainte, la faim, et surprise.

- Bêta plus : 30 à 500 hertz. Le niveau élevé bêta n’est associé actuellement à aucun état d’esprit. Quelques effets ont été observés, mais il n’a pas été effectué assez de recherches dans ce secteur, pour s’avérer, ou réfuter, quelque chose.

- Delta 1,00 Hertz Sentiment de bien-être ; stimulation pituitaire pour libérer l’hormone de croissance ; vue globale des corrélations.

- Thêta 3,50 Hertz Sentiment d’un avec tout ; apprentissage accéléré de langue.

- 5,50 hertz Mouvements au delà de la connaissance à savoir ; montre des visions de croissance requises.

- 6,30 hertz Projection mentale et astrale ; étude accélérée et conservation accrue de mémoire.

- Alpha 7,00 Hertz Projections mentales et astrales, chirurgie psychique.

- 7,50 hertz Inter conscience d’individu et de but ; méditation guidée ; pensée créatrice pour l’art, l’invention, la musique, etc. ; contact avec des guides d’esprit pour la direction.

- 7,83 hertz Résonance de la terre

- 8,00 hertz Niveau pour la régression anterieure
- 8,30 hertz Langage figuré visuel de collecte des objets mentaux.

- 9,00 hertz Conscience des causes de déséquilibres et des moyens d’équilibre pour le corps.

- 10,50 hertz raccordement de mind/body ;

- 12,00 hertz Centrage ; fréquence de résonance de la terre

- Bêta De 13,00 Hertz Etat de conscience normale, à l’état de fonctionnement quotidien de 30,00 hertz.

- 35,00 Hertz Élevés Réveil de chakras mineurs ; équilibre des chakras.

- Bêtas 55,00 Hertz Yoga Tantrique ; stimule le kundalini.

- 63,00 hertz Projection astrale.

- 70,00 hertz Projection mentale et astrale.

- 80,00 hertz Conscience et commande de la bonne direction.

- 83,00 hertz Ouverture du troisième oeil pour certains.

- 90,00 hertz Bons sentiments ; sécurité, bien-être, équilibrant.

- 105,00 hertz Vue globale de situation complète.

- 108,00 hertz Savoir total.

- 120,00 hertz à 500,00 hertz Télékinésie, transmutation.

Conclusion

Il faut bien comprendre que ce n’est pas la technologie qui provoque l’expérience de sortie hors du corps. Les outils mis à notre disposition tel le logiciel brainwave generator, utilisant les fréquences cérébrales sont à utiliser avec des techniques de sorties hors du corps et des instructions efficaces.

Nous n’avons besoin d’aucune aide extérieure, qu’elle soit électronique ou végétale, pour faire l’expérience de notre véritable demeure. Toute fois, s’il existait une méthode capable de nous aider à atteindre nos buts spirituels de découverte de nous même, d’exploration et d’habilitation, nous ferions preuve d’un manque flagrant de prévoyance en l’ignorant.

Sources :

- « Le secret de l’âme » william Bulhman
- « Le voyage astral » Jérôme Bourgine
- « le rapport sur les cartographies effectuées pendant les expériences racontées sur le document "physique et conscience" »Patrick Drouot – http://members.aol.com/networktcp/research/freq.htm

About these ads

14 réponses à Expérience de Patrick DROUOT a l’institut MONROE

  1. liberton dit :

    bonjour patrick drouot

    je vis a mons en belgique et je veux savoir si il y a des chirurgiens vibratoire dans ma region car liège c’est loin pour moi
    merci

  2. ariane dit :

    scotchée…tout est dit. MERCI………..

  3. Kelam dit :

    Bonjour

    comment joindre le dr Drouot en région parisienne

    Merci

  4. DIOT dominic dit :

    monroe institute,upledger institute,primal center….mvx -patrick-continue!!

  5. Stephanakis kleio dit :

    Voilà 28 ans, que je pratique un art, la radiesthésie, qui s’est imposée à moi, Dr en Physiques des Ultrasons(CNRS marseille 1977).
    Depuis tous ce temps j’ai pu "traiter les énergies"
    à distance, juste en me "branchant" sur la lettre manuscrite du demandeur.
    Et je remercie le vivant, grâce internet et l’institut
    Monroe, de m’avoir donné le plaisir de vous lire, et de me permettre de vous confirmer combien il est juste
    de retrouver ce"pouvoir de communication" propre à notre Nature Humaine. Avec plaisir de se rencontrer.
    Trés cordialement.
    Kleio stephanakis

    • Marianne dit :

      Bonjour, je lis votre post, à la suite du récit de Patrick Drouot.
      est il possible de se faire traiter par vous, à distance comme vous le dites ?
      Merci

  6. ca m a fais un grand bien de vous lire ,car je suis venu au monde doté de certaines capacitées ,je lévitais dans mon lit enfnt je parlais avec des etres venu d ailleurs et bien d autres ,et j ai grandi en passant de phénomenes a expérience de toutes sortes ,nommer les et je les expérimenter catalepsi,voyance ,guérison,travail sur d autre dimension sur une autre forme,télétransportation,vivre des expériences sur deux plans a la fois , sur deux formes différentes ,voir a mes cotés des saints et autres m apparraitre,vaisseaux meres ,faire une chutte et les amies crois que je morte car ma tete a touché la roche mais non un vent frais se trouve entre la roche et ma tete ,guérir les gens a distance avec une technique que j ai développée,etc……..et j aiétudié les formes pensées j ai étudié et encore et encore pour mieux me comprendre ,jusqu a ce que je devienne poussiere crystaline et puis aujoued hui j ai besoin de me retrouvé de reprendre mes forces ,tout est différent maintenant ,s est comme si une partie de moi étais morte ,je ne suis plus la meme ,j ai besoin d aide ,merci de me lire ,lumiere et amour ,joanne

  7. Loiseau dit :

    Bonjour !

    En 2006 suite a une fibrose des poumons j’ai été trachéotomisé et plongé dans un coma artificiel pendant 1 mois. Durant cette période j’ai fait 3 arrêts cardiaque. Au sortir du coma une voie ma demandé " veux-tu partir ou veux-tu rester ? " j’ai choisi de rester!

  8. YRIA dit :

    Bonjour,
    Comment me procurer le casque et les cd en français(car nul en Anglais) pour expérience Hemi Sync.
    Avez-vous de la doc et des adresses si possible en France.
    Merci Amicalement YRIA

  9. Claude Mayon dit :

    Bonjour,
    Je connais et j’écoute des enregistrements tout aussi efficace sur le site Mental Waves. Il sagit d’enregistrements inspiré, je pense, de l’institut Monroe, notemment pour le voyage astral, le rêve lucide mais aussi la guérison et plein d’autres thèmes. Pour ceux qui ne connaissent pas : http://www.mental-waves.com

  10. Cath dit :

    Slt,

    Moi aussi je suis fan des enregistrements Mental Waves et j’ai fais mon premier dédoublement astral avec l’un de leur enregistrement ! :-))

  11. Chantal Lafon dit :

    Merci pour les deux paragraphes de conclusion !!! Oui, une telle méthode existe : elle s’appelle le Cours Avatar et un collectif composé de milliers d’êtres contribue à la création d’une civilisation planétaire éclairée en se re-connectant tout simplement dans une danse de conscience grâce à des matériaux issus de l’expérience, simples et fiables afin de retransformer la matière inerte en onde vibratoire et créer la ou les réalités que nous préférons en accord avec nos intentions les plus pures !!!!! c’est fascinant car chacun est son propre laboratoire d’exploration et la joie de se sentir en vie…… est contagieuse !!! Un Chemin balisé est disponible maintenant, il s’ouvre pour vous à cet instant et plus jamais vous n’oublierez sa mélodie !!!!

  12. Jacques Henry dit :

    Je recherche la cassette ( Rééquilibrer les deux hémisphères du cerveau) ou en CD. Je suis atteint d’un cancer des deux poumons avec métastase au cervelet, c’est assez urgent merci. Jacques Henry Québec (La Pocatière)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 99 followers

%d bloggers like this: