Les énergies de la Terre


Partout, où que ce soit sur notre globe, nous sommes sous l’influence permanente de deux colossales énergies desquelles nul ne peut se soustraire.
L’une de ces énergies provient du centre de la terre est l’énergie TELLURIQUE.
Des profondeurs de l’espace sidéral émane une autre énergie, c’est l’énergie COSMIQUE.

Cette énergie tellurique est de polarité négative ou force YIN des chinois
En opposition, il existe l’énergie cosmique à polarité positive ou force YANG des chinois.

Au niveau du sol ces deux potentiels yin-yang doivent impérativement égaliser leurs forces afin que la vie puisse se nourrir de la qualité vibratoire de chacune de ces deux énergies et ainsi, se dérouler en toute quiétude, en tout équilibre.

Cela se traduit sur un terrain en équilibre cosmo-tellurique par la présence de:
70 à 80% de vibration COSMIQUE
20 à 30% de vibration TELLURIQUE

Si ces valeurs sont respectées, les pourcentages vibratoires s’expriment avec justesse, l’énergie cosmique nous inonde des sept couleurs vibratoires de l’arc-en-ciel : nourriture essentielle de nos sept principaux corps énergétique (chakras). La vie peut s’épanouir !

Mais, rare sont les lieux sur terre offrant cette possibilité d’échange. Souvent les valeurs sont inversées, soit de 70 à 80% d’énergie tellurique et 20 à 30% seulement d’énergie cosmique.
La terre alors, exhale une énergie nocive

Alors, malgré nous, nous ressentons parfois un mal-être que nous ne savons exprimer.

Nous observons notre environnement, certaines singularités :

des arbres qui poussent inclinés, alors que d’autres, dans le même périmètre s’érigent à la verticale
des éléments manquants dans une haie, malgré des repiquages successifs
des plantations de toutes sortes parasitées sans raison apparente. Des animaux, nourris et entretenus correctement qui dépérissent
des constructions aux murs qui se lézardent malgré de nombreuses réparations
et bien entendu, tout l’éventail de la souffrance humaine…fatigues incompréhensibles, dépressions, stress, insomnies ou maladies rebelles à tout traitement, accidents inexplicables, commerce sans entrain, etc…
Avant de songer à se soigner soi-même, soignons d’abord la terre ! Il faut agir de façon chronologique.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :