Qu’est-ce qu un élixir floral ?

Un élixir floral est une eau dans laquelle on aurait transféré le « taux vibratoire » spécifique d’une fleur. En prenant un élixir, un individu pourrait modifier son propre taux vibratoire, ce qui aurait une influence bénéfique sur ses émotions, son attitude, ses traits de caractère et indirectement sur sa santé et son bien-être.

Nous voilà dans le domaine de la « médecine énergétique » pure. Peu d’études scientifiques ont porté sur les élixirs floraux, que ce soit pour identifier leurs composés, préciser leurs effets ou déterminer leurs mécanismes d’action. Toutefois, de plus en plus de scientifiques étudient des hypothèses qui visent à mieux comprendre les approches énergétiques. À titre d’exemple, des chercheurs de l’Université Princeton font valoir que les effets attribués à des approches comme les élixirs floraux, le toucher thérapeutique, la guérison à distance, la thérapie par la prière et même l’acupuncture et l’homéopathie pourraient s’expliquer par des mécanismes « non locaux » qui seraient influencés par les intentions conscientes et inconscientes du sujet!

Ces hypothèses relèvent souvent plus de la physique quantique que de la biologie. Elles prennent en compte des mécanismes subjectifs sur lesquels la science n’a que peu de prise, comme la conscience, l’intention réelle de guérir, les émotions, etc. Ainsi, selon Danièle Laberge, une herboriste et herboricultrice qui fabrique des élixirs floraux au Québec depuis plus de 25 ans, les connaissances sur les propriétés des élixirs « sont le fruit de l’observation, de l’expérimentation et de l’intuition. […] Vivre dans l’univers des fleurs et des herbes ouvre des voies d’exploration qui ne se recréent pas en laboratoire. »
Équilibrer son caractère et ses émotions
Selon les tenants de cette approche énergétique, les fleurs, tout comme les émotions, sont porteuses de vibrations qu’on ne peut ni toucher, ni voir, mais ressentir. Ces vibrations de très haute fréquence auraient le pouvoir d’agir sur le système énergétique, de la même manière que la musique inspire et élève l’esprit. Elles permettraient, non pas de traiter directement des maladies ou des affections spécifiques, mais d’intervenir sur les déséquilibres émotifs, sur le caractère, la personnalité, le tempérament ou les attitudes des individus. Les élixirs aideraient à équilibrer les différents plans (physique, émotif, mental et spirituel), à mieux gérer les sautes d’humeur et les idées noires, et à acquérir certaines qualités. Par exemple, la fleur du mélèze favoriserait la confiance en soi; la fleur d’églantier, la joie de vivre et la fleur d’aigremoine, la paix de l’esprit.

Une méthode simple

Pour se soigner à l’aide d’élixirs floraux, on doit d’abord repérer nos traits de caractère nuisibles. On choisit ensuite la ou les essences qui correspondent à notre cas (jusqu’à six, si nécessaire). Les fabricants donnent des indications sur les troubles pouvant être améliorés par chaque élixir. Ce processus, relativement simple, exige de prendre du recul par rapport à soi-même, ce qui n’est pas toujours facile.
De plus, pour un même symptôme, plusieurs fleurs peuvent être indiquées. Il s’agit alors de découvrir la cause profonde du problème. Qu’est-ce qui se cache derrière une dépression, par exemple? Cela peut être un deuil mal vécu, un congédiement, un manque d’intérêt…

Les élixirs les plus connus sont les fleurs de Bach (voir l’article « Les fleurs de Bach, c’est quoi ? »)

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :