Quelques chiffres

Le réseau français des registres des cancers (Francim) et l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) estiment le nombre total de nouveaux cas de cancers en France, en 2000, à 280 000, dont 58 % survenant chez les hommes. Pour la même année, le nombre de décès par cancer est estimé à 150 000 dont 61 % chez l’homme. Le cancer du poumon vient en 4e position pour son incidence (28 000 nouveaux cas) après le cancer du sein (42 000), de la prostate (40 000), et du colon et rectum (36 000)et en première place pour sa mortalité. 23 152 cancers du poumon ont été diagnostiqués chez l’homme en 2000 et 4 591 chez la femme. Compte tenu de l’efficacité modeste des traitements, le cancer du poumon est la première cause de mort par cancer avec environ 27 000 décès en 2000, dont 23 000 chez l’homme et 4 500 chez la femme.[2] Selon l’assurance maladie, 14 237 nouveau cas en France métropolitaine en 2002.

* Le tabagisme est responsable dans plus de 90% des cas. C’est de très loin le principal facteur de risque.
* La pollution de l’air et l’amiante sont également responsables, dans une moindre mesure : les particules fines émises par les automobiles en ville seraient ainsi responsables de la mort de 6 500 à 9 500 personnes en France, dont plus de 1000 par cancer du poumon ; l’amiante, elle, est à l’origine de 2 000 à 3 000 cancers du poumon chaque année en France (ces chiffres pourraient augmenter dans l’avenir).
* L’exposition au radon est une cause moins connue de cancer du poumon. Elle serait responsable, en France, de 13% des décès par cancer du poumon, soit environ 3350 chaque année, en Europe de 9% des décès par cancer du poumon. L’EPA[3] estime qu’aux États-Unis le radon est la première cause de cancer du poumon chez les non-fumeurs, et la deuxième cause après le tabagisme actif[4].

Une décroissance s’amorce chez les hommes dans les pays industrialisés mais chez les femmes le nombre de cancers du poumon ne cesse d’augmenter (chiffre à mettre en corrélation avec l’explosion de la consommation de tabac chez les femmes depuis une dizaine d’années).

Aux États-Unis, le nombre de femmes décédées d’un cancer du poumon dépasse depuis peu celui des décès par cancer du sein.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :