Robert MONROE et la technique hémisync

« En 1958, un ingénieur acousticien américain du nom de Robert Monroe s’est retrouvé en dehors de son corps. IL pensait être fou et ça s’est reproduit plusieurs fois, toujours de manière incontrôlée. En 1961, il décide de consacrer sa vie à ce phénomène et de fonder un centre de recherches en Virginie.

Après dix ans de sorties, il publia un livre « Journeys out of body » relatant ces expériences mais il finit par se lasser de ces voyages. Un jour alors qu’il sortait de son corps il décida d’invoquer l’aide de ceux qui étaient plus évolués que lui. Lorsque il quitta son corps, il expérimenta ce que beaucoup ont vécu lors de NDE : l’impression de voyager à toute vitesse, une sensation plus intense que tout ce qu’il avait vécu avant. A partir de là, ses recherches prirent un nouveau tournant : il dialogua avec de nombreux êtres et visita de nombreux plans.

Mais un ingénieur reste un ingénieur et il se pencha sur la condition qui lui permettait de sortir de son corps ( un son très bas) et voulu l’automatiser, il ne découvrit rien de plus que ce qu’il savait déjà sur les fréquences du cerveau :
Ondes bêta ( entre 16 et 12 Hertz) en situation réveillée.
Ondes alpha ( entre 12 et 7 hertz) en relaxation.
Ondes thêta ( entre 7 et 4 hertz) juste avant le sommeil.
Ondes delta ( en dessous de 3.5 hertz) sommeil.

Les expériences lui prouvèrent que sa conscience restait éveillée alors que son corps était dans un profond sommeil. Il ne lui restait plus qu’à trouver comment endormir le corps sans endormir l’esprit. Il réussit ! Je vous passe les détails techniques avec les histoires de Hertz etc car ce n’est pas le propos du post mais si certains sont intéressés, je pourrais le mettre dans un autre post.

Il avait donc mis au point une espèce de machine qui permettait le voyage astral en envoyant des sons et des fréquences spécifiques au cerveau. Il breveta sa machine sous le nom de « Hemi-Sync » et l’essaya sur une quarantaine de personnes en 1977. Le succès dépassa toutes ses espérances et l’appareil finit par se répandre un peu partout, même dans l’armée américaine ( qui ne l’utilisait pas pour le voyage astral mais pour relaxer les soldats afin d’obtenir des meilleures performances à l’entraînement).
Depuis 1981, plus de 8000 personnes se sont succédées dans son centre : des médecins, des ingénieurs, des journalistes… Tous en revenaient très ébranlés.
Beaucoup de gens ont vécu des choses incroyables dans l’astral.

Mais ce qui est ressorti de ces expériences et que je trouve intéressant c’est que chacun perçoit son ou ses guides à sa façon, voici par exemple le témoignage d’une assistante sociale qui a rencontré un bonhomme vert :
« Je bavarde avec mon bonhomme vert et j’ai compris pourquoi il avait cette robe verte. IL m’a dit qu’il ‘en avait pas besoin, mais qu’il la fallait, pour moi, afin que je sois plus à l’aise avec lui…. »

Il y a plein d’autres témoignages mais on constate bien que l’apparence des « anges » dépend de la culture des gens. Certains vont voir les entités avec des ailes car dans leur inconscient les anges ont des ailes, d’autres vont juste voir une lumière, d’autres vont les voir d’une certaine couleur ou d’une certaine façon. Par exemple, Monroe, quand il a parlé avec ses guides, était très sceptique et absolument pas religieux et il a dit : « hello, moi c’est Bob et vous ? » sans aucune crainte et l’entité a répondu : « Hello, heureux de trouver enfin un éveillé…. »

Qu’en pensez-vous ? Je trouve cela très instructif. C’est comme les apparitions de la Vierge. Elle prend une apparence différente en fonction du lieu ;par exemple il y a eu des apparitions en Afrique d’une Vierge Marie noire….

On voit donc que la culture joue un grand rôle, c’est pour cela que c’est stérile de penser qu’il n’y a qu’une unique voie ou religion pour s’épanouir ou arriver à la Vérité ( Vérité qui est souvent très relative d’ailleurs). L’énergie et les entités sont universelles, l’homme essaye juste de mettre des noms ou un visage dessus. Le problème, c’est que beaucoup ne comprennent pas ça. Par exemple, celle qui a vu son bonhomme vert, elle aurait pu dire : Je vous assure, les anges sont verts, pas autrement ! ! ! Un autre aurait pu dire : Non, pour moi les anges sont roses à points et il y aurait pu avoir une guerre de religion pour ça…

Alors pourquoi les hommes sont-ils si bêtes et veulent toujours imposer aux autres ce qu’ils pensent être la Vérité

En envoyant dans chaque oreille un signal sonore de fréquence différente, le procédé hémisync crée un troisième son correspondant à la différence entre les deux premiers. Il contraint ensuite par le phénomène de résonance et d’harmonisation bien connu des physiciens, l’ensemble du cerveau à calquer son propre rythme fréquentiel sur la résultante perçue. On possède ainsi un outil susceptible de guider le sujet vers un type d’activité cérébrale prédéterminé. Le procédé hémisync, s’il ne peut être considéré comme un moyen capable de générer à volonté l’expérience hors du corps, permit en revanche à un nombre croissant de personnes venues suivre les programmes organisés par l’institut d’avoir accès à des dimensions réservées d’ordinaire aux personnes pratiquant assidûment la méditation.

Publicités

3 Responses to Robert MONROE et la technique hémisync

  1. ZED dit :

    Bonjour !

    Je trouve ça bien comme machine !

    j’ai déjà quitté mon corps quelque fois mais pas de façon volontaire !

    j’ai aussi entendu parler d’une machine un peu analogue à celle ci, mais qui permettrais de ramener son propre esprit à l’intérieur de son propre corps passé 15 ans en arrière par exemple et lui permettrait de revivre ainsi concrêtement son propre passé de façon bien concrête en ayant les sensations de la vue, louie, le toucher, le gout, l’odorat et meme la voyance puisque la personne qui revient dans le pasé connait déjà son avenir !

    Tout celà parait totalement fou, mais après tout on nous cache tellement de choses sur terre que je ne serais pas étonné d’apprendre que c’est vrai !

    Mais comme 90 % de ces inventions sont toujours trouvées dans des laboratoires secrets Russes ou Américains; on est toujours nous les civils les derniers à être au courant !

    Sauf, que grace à internet, on apprend les choses beaucoup + rapidement qu’avant !
    Même si internet n’échappe pas à la censure, certains renseignements arrive quand même à passer à travers les gouttes !

    Par ailleurs, certains scientifiques civils arrivent eux aussi a inventer ce genre d’inventions !

    En tout cas, je n’avais pas entendu parler de cette invention avant d’avoir lu cet article !

    Je pense que l’Astral est lié au temps et aussi à l’espace !

    Je pense pour celà que le voyage Astral est un bon moyen de revivre son passé !

    En fait il parait même que des Shaman pourraient presque vivre éternellement en fesant des retours dans leur propre corps passé à volonté pour vivre quasiment l’éternité !

    A bientot !

    Jo

  2. cristal dit :

    Je viens de faire une expérience similaire grâce à la technique EMDR utilisée par des psychologues en clinique privée. Cette technique est sensé désensibiliser les personnes victimes de chocs post-traumatiques.

    On m’a installé avec des écouteurs et un son passait en alternance d’une oreille à l’autre, en même temps que j’avais des bidules sous les cuisses qui envoyaient en alternance des vibrations semblables à des petits chocs électriques.

    Les séances duraient que quelques minutes chacune et on a répété l’exercice à plusieurs reprises. On partait d’une situation et je devais garder le silence durant tout le processus et seulement aux pauses, relater ce que j’avais vécu.

    Et j’ai vraiment eu l’impression de faire un voyage dans le temps, l’espace, moi qui ne connait rien au voyage astral et qui ne s’y est jamais intéressée auparavant. Je me suis retrouvée dans des situations insoupçonnées et je pouvais partir d’un endroit et me retrouver en une fraction de seconde 30 ans plus tard dans un autre.

    Dans mon cas, je me suis retrouvée sans le chercher ( on m’avait averti que ce n’est pas moi qui commande véritablement mais mon cerveau )comme propulsée d’un coup sec dans mon traumatisme initial. J’en ai ressenti les cinq sens tel que décrit plus haut. À d’autres moments, je partais en vol rapide, comme une flèche, pour atterrir ailleurs. Une autre fois, j’étais dans la cour de mon enfance et je me voyais évoluer comme dans un film accéléré. Il m’a fallu ramener mon attention sur un arbre pour m’apaiser tellement les choses allaient vite.

    Bref…je n’ai expérimenté qu’une simple « machine » à sons, un simple bip dans chaque oreille, j’ignore la fréquence mais je peux facilement imaginer qu’on peut faire beaucoup plus et aller plus loin.

    Ceci dit, c’est comme le laser. Il faut savoir doser. Les fréquences xyz pour soigner un traumatisme c’est bien. Mais je m’interroge sur ce qu’on peut en faire entre de mauvaises mains.

    Fascinant tout de même. Je n’étais branchée sur rien. Seulement des sons.

    • regane dit :

      bonjour,
      j’ai lu le résumé de ton expérience avec l’EMDR avec beaucoup d’intéret car je vais prochainement en faire moi aussi des seances. Mais celles-ci n’utiliseront que les mouvements des yeux.
      Peut-tu me dire où et avec qui tu as expérimenté cette façon de faire pour que je puisse me renseigner sur les personnes qui pratiquent ainsi près de chez moi. merci

%d blogueurs aiment cette page :