Patience et persévérance

Sommes nous patients et persévérants ?

Aujourd’hui, à l’époque du café instantané (soluble) des repas instantanés, des records de vitesse, de l’amour et du sexe éclair, nous exigeons que tout soit rapide, presque subit. Grâce à la télévision, en une heure nous pouvons poser un œil sur chacun des continents  sans même nous lever de notre fauteuil. Nous avons même des images de la Lune avec à peine quelques secondes de retard.

Jules Verne parlait du « Tour du monde en 80 jours »,  nous parlons du tour du monde en 80 secondes. En somme, entourés de toutes ces réalisations rapides, nous voulons que nos activités suivent le même rythme. Si nous ne réussissons pas notre travail immédiatement, si un résultat tangible ne nous saute pas aux yeux à la première esquisse, nous sommes prêts à tous abandonner. Nous voulons comme le dit l’expression « tout rôti dans le bec ». Maintenant nous désirons tout sans en payer le prix.

Suivons le rythme de la nature

La nature ne suis pas ce rythme. Combien d’années faut il à un arbre pour atteindre sa maturité ? La nature ne fait aucune course. Elle prend le temps qu’il faut. Tout se paie et nous n’obtenons rien pour rien, à moins de croire encore au Père Noël. Nous risquons alors de connaitre de sérieuses déceptions.

Quel prix devons nous payer ?

Il s’appelle C.T.P.P Création-Travail-Patience-Persévérance. Souvent nous avons de bonnes idées. Notre cerveau est constamment en ébullition et nous pouvons solutionner une foule de petits problèmes grâce à notre esprit créateur. il nou faut cependant réaliser ces bonnes idées. Le moyen ? Le travail. Certaines personnes ont une capacité de travail incroyable mais elles ne réussissent jamais rien, pourquoi ? Elles manquent de patience et de persévérence.

Ne lâchons pas !

Notre patience et notre persévérance peuvent se développer. Si nous sommes persévérants, nous pourrons nous imposer de petits buts, toujours à court terme. Nous devons absolument les réaliser, quoi qu’il nous en coûte.

Ne nous décourageons pas. Soyons comme un enfant qui apprend à marcher. Il tombe, se relève, recommence, il prend tout le temps qu’il lui faut. Un jour, naturellement il réussit. Il est debout, il marche. Il nous a fallu beaucoup de patience et de persévérance pour marcher, pour pouvoir courir…et nous avons réussi. Nous pouvons encore tout réussir si nous nous armons de patience et de persévérance.

Malgré les échecs

Revenons sans cesse à la charge, malgré les problèmes accumulés en nous et autour de nous. Rien de valable ne peut être accompli sans patience et persévérance.

La réussite et le bonheur s’obtiennent rarement au premier essai. Il nous faut souvent  subir de nombreux échecs avant d’y parvenir.

Persévérons.

Quelle est la cause de la majorité de nos découragements ? Ne serait ce pas dans la plupart des cas notre impatience ?

Quand nous sommes portés au découragement nous n’avons pas le choix ; osons nous répéter : « je refuse d’abandonner. Je suis de plus en plus persévérant. Je réussirai j’en suis certain. A tout problème il existe une solution et je trouverai la solution à mon problème.  »

Soyons déterminés à persévérer sans nous laisser abattre par les problèmes, les critiques et les circonstances. Rappelons nous la fable du lièvre et de la tortue.

Nous pouvons réussir et être heureux, quoi que nous ayons fait ou oublié de faire dans le passé, pourvu que nous décidions de persister vers notre but. Cette persévérence nous permet de survivre à toutes les épreuves.

Quoi que les gens disent de nous, quoi qu’ils pensent ou fassent, ne lâchons pas, continuons. Le bonheur appartient à ceux qui continuent alors que tous les autres ont abandonné. La persévérence est cette qualité essentielle qui dufférencie le gagnant du perdant.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :