Passer à travers la matière

Savez-vous que, depuis plus d’un siècle, on se demande sérieusement si grâce au pouvoir de l’esprit, il n’est pas possible de pénétrer la matière solide et de passer à travers ? Plusieurs scientifiques se sont penchés sur ce fascinant sujet, par le biais d’expériences plus ou moins fantasques. Certains êtres humains disposent-ils de la capacité à passer à travers une matière solide ? Mystère…

Existence d’une 4ème dimension ?

existence-d-une-4eme-dimension1L’un des précurseurs dans ce domaine est sans conteste le physicien allemand, J. C. F. Zöllner (1834-1882), de l’Université de Leipzig. Obnubilé par cette notion de passage à travers la matière, il inventa en 1878 une théorie à la mesure de l’enjeu, qu’il publia sous le titre de « La Physique transcendantale » ; il y est envisagé que l’opération de « pénétration solide/solide » puisse impliquer d’autres dimensions de l’espace que les 3 dimensions traditionnelles reconnues. Les faits qui l’avaient conduit à la certitude de l’existence de cette quatrième dimension, dont la réalité lui avait été « parfaitement prouvée excluant imposture, truquage et prestidigitation », provenaient de quelques médiums du temps ; comme l’Américain Henry Slade (1835-1905), qui, devant lui, avait réalisé en 1867 des nœuds dans une corde scellée à la cire aux deux bouts sur une planche, sans y toucher. Une variante concerna des lacets de cuir, qui furent de même fixés et cachetés. Zöllner les couvrit de ses mains. « Bientôt, il sentit un souffle froid et les lacets de cuir remuèrent sous ses doigts. Les mains de Slade n’avaient pas bougé et étaient restées à 20 ou 30 cm de la planche. Au bout de trois minutes, en retirant ses mains, Zöllner trouva les lacets entrés l’un dans l’autre en formant quatre nœuds ». Certes, le ‘truc’ pour défaire un faux nœud sur une corde est bien connu, mais il est difficile de faire l’inverse ! Surtout sans préparation…

Slade, un spirite doué…

slade-un-spirite-doue1Henry Slade, selon Zöllner, était capable de faire traverser une table par des pièces simplement posées dessus. Plus spectaculaire encore, il dématérialisa en plein jour un guéridon maintenu en l’air par psychokinésie, et celui-ci reparut au bout de 5 à 6 minutes, subitement à mi-hauteur, chutant bruyamment et se disloquant. Ces expériences convainquirent Zöllner que ces objets, dans leur phase invisible immatérielle, passaient par la quatrième dimension. Dans des essais de vérification, « Zöllner prit des coquilles d’escargot de grandeur différente et d’enroulement contraire, afin de voir si le passage dans la quatrième dimension changerait le sens d’enroulement. Mais une des coquilles traversa la table sans que rien ne se produisit ». Zöllner reçut le soutien de Sir William Crookes (1832-1919), qui expliqua le prodige en ces termes : « les atomes de la matière traversante doivent passer par les interstices qui séparent les atomes de la matière traversée » ! Lui-même et son épouse avaient été les témoins, en 1880 (avec le célèbre médium « victorien » D. D. Home (1833-1886)), du passage d’un bouquet de fleurs à travers une table, ce qui les avait beaucoup impressionné. Or si ces affirmations paraissent totalement incompatibles avec le sens commun et les données scientifiques en vigueur, on trouve régulièrement, même aujourd’hui, des rapports de phénomènes inexplicables qui tournent autour du même problème : faire traverser la matière solide par quelque chose de matériel.

source : le monde de l’inconnu

One Response to Passer à travers la matière

  1. ZED dit :

    Me je trouve ça très intéressant !

    En fait je pense que c’est de cette manière là aussi qu’on doit pouvoir voyager dans l’espace temps !

    En fait pour remonter dans le passé, si ça trouve, on y arrive aussi par des moyens naturels auquel on a même pas idée !

    Certaines personnes auraient même put revivre des années en arrière dans le passé avant de revenir dans leur époque actuelle après avoir passé plusieurs années dans leur propre passé !

%d blogueurs aiment cette page :