Festijardin potentiels merveilleux du vivant

août 18, 2018

Sylvain – Le chamane Pascal – Era Crédit photo : Julien Meunier ©2018

 

Les 11 et 12 Août 2018 nous avons répondu à l’appel de nos amis chamanes Julien et Marie pour participer au festijardin potentiels merveilleux du vivant.

Marie est l’auteure d’un livre passionnant «  La bonne fréquence Celle du vivant » illustré par son compagnon Julien. Notre rencontre fut le fruit d’une belle synchronicité qu’a eue Sylvain.

Lors de ce festijardin des artistes, des médiums ou hypnothérapeutes, tous créateurs étaient réunis en un long week-end ( dès le vendredi 10 août 2018 ) et certains venaient de loin.

La chaleur fut à la fois estivale et humaine et nous avons pu constater qu’il existe encore de nos jours des gens vrais et positifs et que  la communication est encore possible face à l’authentique.

Le 11 Août Sylvain tenait un stand où il présentait son livre sur les OANIs (Observations aquatiques non identifiées) et le soir son télescope nous a permis d’observer les planètes Mars, Jupiter et ses 4 satellites :Io Ganymède, Callisto et Europa ( Europe) ainsi que saturne, en plus des étoiles filantes vues à l’œil nu, un cadeau du ciel.

Sylvain Matisse – Crédit photo Era pour Néoconscience ©2018

 

Nous sommes revenus en tant qu’invités le dimanche.

Pascal le shaman ( qui a suivi le courant sibérien, mongol et celte ) prépare le feu sacré.

Le soir fut intense en expérience en observation et en émotion.

Pascal le Chamane – Crédit photo Era pour Néoconscience ©2018

 

 

 

Crédit photo : Julien Meunier ©2018

Rituel du feu sacré

Le 12 Août 2018

Tout d’abord le rituel du feu sacré ou en cercle nous sommes réunis pour participer à une sorte de danse autour du feu initiée par le shaman Pascal venu avec sa compagne depuis les environs de Reims.

Nous jetons au feu des branches sèches , des feuilles de laurier etc afin de nous débarrasser de ce qui nous encombre ( le négatif ) dans notre vie,  notre moi intérieur comme pour nous purifier l’âme , nous nettoyer l’esprit.

Les chamanes Julien et Pascal -Crédit photo Era pour Néoconscience ©2018

Le chant des chamanes Julien et Pascal puis le son du tambour battant au rythme plus ou moins fort, plus ou moins régulier, plus ou moins rapide, les sons sortent de leur voix, les gestes entre ciel et terre semblent mesurés avec précision. L’instant est magique.

Puis ceci terminé, nous observons le planétaire avec le télescope de Sylvain : Mars et Saturne. Encore un peu plus tard avec Sylvain et le Chamane Pascal nous voyons des objets semblant clignoter former un cercle puis se positionner  en formation delta après un déplacement silencieux et erratique , haut dans le ciel nocturne . En fin de nuit l’orage arrive et nous rentrons à l’abri pour partager ces bons moments en buvant une infusion avec Marie et Julien. Avant notre départ ces derniers nous procurent des soins (magnétisme). Gratitude envers eux et l’univers.

Merci à toutes les personnes sympathiques que nous avons côtoyées

voir la page facebook 

 

Publicités

Chant pour la Terre – Michael Jackson

juillet 18, 2009

Qu’en est il des couchers de soleil ?
Qu’en est il de la pluie ?
Qu’en est il de toutes ces choses
Que vous disiez que nous allions gagner ?
Qu’en est-il de champs de la mort ?
Existe-t-il un temps ?
Qu’en est-il de toutes les choses que
Que vous disiez être les vôtres et les miennes …

Vous êtes vous jamais arrêtés pour remarquer
Tout le sang que nous avons déjà versé ?
Vous êtes vous jamais arrêtés pour remarquer
La Terre qui pleure, les rives en larmes ? Lire le reste de cette entrée »


Le tilleul

avril 25, 2008
Son nom

Le tilleul d’Amérique (Tilia americana ou Tilia glabra) est plus connu ici sous le nom de « bois blanc », probablement à cause de son bois, justement, qui de tout temps a été prisé par les ébénistes, les sculpteurs et les luthiers. Le sens du nom générique latin, Tilia, reste obscur, mais on sait toutefois que, dès le XIIIe siècle, le mot « teille », qui en est dérivé, désignait spécifiquement l’écorce de cet arbre, que l’on utilisait pour fabriquer des cordes et des nattes. Par la suite, « teille » en est venu à désigner l’écorce de diverses autres plantes textiles, dont le chanvre, « teillage », l’opération qui consistait à séparer les parties ligneuses de la fibre, « teilleur », l’ouvrier qui se consacrait à cette tâche, et « teilleuse », la machine à teiller. Tout un petit vocabulaire technique est donc né autour de la précieuse écorce de ce non moins précieux arbre. Lire le reste de cette entrée »


La menthe poivrée

avril 25, 2008

Nom latin : Mentha x piperita

Famille : Lamiacées

Noms vulgaires : menthe anglaise, menthe de Hongrie

Ses propriétés

Grâce à l’huile essentielle et aux flavonoïdes qu’elle contient, la menthe poivrée (variété la plus utilisée) possède de puissants effets antispasmodiques digestifs. Elle lutte efficacement contre les ballonnements, les éructations, les flatulences… En dermatologie, la plante est recommandée pour ses bienfaits adoucissants et antidémangeaisons. La menthe poivrée est également un bon décongestionnant nasal et s’avère efficace en cas de rhumes. Enfin, elle a des vertus antiseptiques.
Lire le reste de cette entrée »


L’huile essentielle d’arbre à thé (melaleuca alternifolia)

avril 25, 2008

tea_treeAppelée aussi : Tea-Tree ou Leptospermum

Cet arbre ou arbuste de la famille des myrtacées, communément appelé arbre à thé, est un remède traditionnel des arborigènes d’Australie. On tire l’huile essentielle des feuilles et des tiges de l’arbuste. Des études récentes ont prouvé que l’huile de l’arbre à thé peut combattre toutes sortes d’infections bactériennes, fongiques ou virales. Elles soutient également le système immunitaire dans sa lutte contre les infections. Lire le reste de cette entrée »