Questions à la une – Pour ou contre les vaccins – Serons-nous bientôt tous allergiques – RTBF

novembre 24, 2012

Ils sont censés nous protéger et pourtant, ils suscitent aujourd’hui la méfiance. Même s’ils ont contribué à diviser par 30 la mortalité due à certaines maladies infectieuses, les vaccins sont considérés avec le plus grand scepticisme. Scandale du vaccin contre l’hépatite B, élaboration à la va-vite du vaccin contre la grippe A… autant de raisons qui incitent certains à remettre en cause la vaccination alors même que des maladies que l’on croyait disparues font leur réapparition. Que se passerait-il si l’on décidait de ne plus se vacciner ? Chaque individu peut-il ou doit-il avoir le choix ? Où s’arrête la liberté individuelle ? Où commence « le bien de tous » ?

 


Politique vaccinale, on nous ment

juin 6, 2008

Source : http://www.amessi.org/Politique-vaccinale-on-nous-ment

Vaccinations
Politique vaccinale, on nous ment, on nous cache la vérité
Réalités juridiques et scientifiques
dimanche 25 avril 2004, par Dr Marc Vercoutère

Résumé : A la suite de l’éradication de la variole attribuée à la campagne mondiale de vaccination, l’Organisation mondiale de la santé a lancé un programme élargi de vaccination afin d’éradiquer la diphtérie, la poliomyélite, le tétanos, les méningites bactériennes, les hépatites A et B….

Dans cette croisade contre ces maladies infectieuses, quelques rares pays dont la France continuent d’imposer certains vaccins. Alors que les

 

plaintes de victimes se sont multipliées depuis le lancement de la campagne massive de vaccination contre l’hépatite B, la justice met en avant, depuis mai 2001, l’obligation de prudence, le principe de sécurité et le devoir d’information pour condamner, sans faute, les laboratoires et l’Etat.

 

Lire la suite